Bienvenue
sur le site du Groupe UDI
au Conseil communal de la
Commune du Chenit
  UNION DEMOCRATIQUE INDEPENDANTE
 
 Accueil
 Le groupe UDI
    à la Municipalité
    au Conseil communal
 Les actualités
 Contactez-nous

     Retour à la photo des candidats à la Municipalité    

 

Nom MEYLAN
Prénom Bertrand
  Municipal
Domicile Le Brassus
Profession Conseiller en personnel
   

Bertrand Meylan est âgé de 47 ans, originaire de la commune du Chenit habitant au Brassus, marié et père de 2 enfants de 18 et 21 ans. Avec un CFC de boulanger-pâtissier et un Brevet Fédéral de spécialiste en gestion du personnel en poche, il occupe un poste de Conseiller en Personnel à la Coop, après avoir oeuvré dans la même entreprise pendant 6 ans au sein du service « Formation / Apprentissage ». Actuellement, son quotidien consiste à assurer le suivi au niveau des Ressources Humaines de 950 collaborateurs répartis dans 34 magasins situé dans le Chablais et le Valais.

Ses 12 ans d’expérience en tant qu’indépendant (Boulangerie des Bioux), puis de travailleur salarié au sein d’un des plus grands employeurs de Suisse, lui ont permis de comprendre et accepter les différences permettant à chacun de trouver sa place dans notre société. Son gout prononcé pour les voyages lui a aussi donnée l’occasion de découvrir d’autres cultures et de développer une vision pragmatique et ouverte de la vie.

Son intérêt marqué pour la vie associative de sa région l’a également rapidement amené à prendre diverses responsabilités au sein de sociétés locales.

Après avoir siégé au sein des législatifs des communes de L’Abbaye et du Chenit, il est élu à la Municipalité du Chenit en 2011. Dès le début de son mandat, il gère le dicastère des forêts, alpages et de la protection civile. Il s’est rapidement attelé à la gestion de notre important patrimoine et a su mettre en avant les priorités nécessaires dans la gestion de nos 10 alpages regroupant 14 chalets. Il s’est aussi beaucoup investi dans la gestion forestière et de ces 3542 ha où une attention particulière a été apportée aux soins culturaux, à la réfection de nos chemins forestiers et à l’amélioration des lieux de détente. Depuis 2014, il préside le Parc Jura Vaudois, cette nouvelle responsabilité lui a donné l’occasion de tisser des liens avec les 30 communes membres et plusieurs service de l’Etat. S’il est réélu, il s’engage à poursuivre le travail accompli jusqu’à maintenant et à oeuvrer pour le bien de la collectivité avec toujours autant d’enthousiasme et d’implication.